Parking

Un film de Romain Goupil

Un parking souterrain d’une grande ville. Une femme s’adresse au gardien. Il vivait autrefois avec sa fille, l’a abandonnée avec ses enfants. La femme annonce à cet homme, de l’autre côté de la vitre, le suicide de sa fille après quelques mois d’une vie en impasse, et l’en rend responsable. L’affrontement de ces deux personnages, la situation simple d’un homme confronté soudain à un témoin d’une vie ancienne, qu’il aurait préféré laisser en arrière, est donc déporté entièrement dans le monologue d’un seul des protagonistes. Et si cet homme sans visage, dans sa solitude souterraine, à force d’attendre, imaginait seulement ce face à face soudain, qu’il redoute et qui l’accuse. Et si cette femme rêvait, elle, d’une rencontre avec son gendre disparu sans trace dans la grande ville ? Ce gardien de parking n’a peut-être même rien à voir avec l’homme qui la hante, auquel ainsi elle demande obsessivement, journellement, le compte d’une vie brisée : les dernières images rendent impossible de trancher, et donnent rétrospectivement à la simple situation tragique son soubassement de folie.

Année : 1993

Genre : ,

Durée : 34 minutes

Coproduction : La Sept / Arte, SACD

Distribution : Les Poissons Volants

Série Monologues


RÉALISATION
Romain Goupil

AUTEURS(s)
Francis Bon

INTERPRÉTATION
Benoît Régent, Hélène Surgère