Marius Petipa, le maître français du ballet russe

Un film de Denis Sneguirev

Un homme, son art, son époque, son héritage. Né en 1818, Marius Petipa, danseur français exilé en Russie en plein milieu du 19ème siècle romantique, devient maître de ballet à la cour des tsars. C’est là qu’il va donner, pendant 50 ans, jusqu’à sa déchéance en 1903, ses lettres de noblesse à l’un des arts les plus respectés des XXème et XXIème siècles : la danse classique.

______

Le film raconte le destin hors du commun de Marius Petipa, modeste danseur marseillais, qui deviendra le plus grand maître des ballets du Tsar dont La Bayadère, Le lac des cygnes, la belle au bois dormant ou encore La Fille du pharaon.

Né en 1818, 2018 célèbre le bicentenaire de sa naissance. Véritable père de la danse classique telle qu’on la connaît aujourd’hui, Marius Petipa est l’un des grands personnages du patrimoine culturel universel ; de Paris à New-York, en passant par Berlin, Saint-Pétersbourg, Moscou ou Milan, tous les grands opéras du Monde jouent encore ses ballets qui font figure de chefs-d’œuvre du répertoire classique.

Les événements de la vie de Petipa et ses créations chorégraphiques sont intimement liés au contexte socio-politique du 19ème siècle mis en lumière dans le film. Pour mieux le comprendre nous décortiquons les plus grandes variations des créations du maître, et ainsi nous apparait l’art de la danse et sa transmission.

Le film dévoile une iconographie d’une rareté exceptionnelle, dont l’un des premiers dessins animés sur la danse.

Le réalisateur Denis Sneguirev donne la parole aux grands noms du ballet, chorégraphes, danseurs, chefs d’orchestre, à ceux qui, aujourd’hui, dévoilent à nouveau Marius Petipa au monde dans des reconstitutions de ses chorégraphies et des historiens de la danse apportent la structure scientifique et historique. Enfin, les grands pas de Marius Petipa sont dansés dans une mise en scène qui analyse au plus près les évolutions de la chorégraphie de chaque grand ballet du maître.

 

Diffusion sur ARTE en 2018.

en production

Format : documentaire

Durée : 52'

Coproduction : Arte France

Avec le soutien de : de la PROCIREP – Société des Producteurs ANGOA

RÉALISATION
Denis Sneguirev

MONTAGE
Marie Marchand

IMAGE
Mathias Rozpendowski, Nikita Tchartorijski, Ivan Finogeev

SON
Tito de Pinho