Les nettoyeurs

Un film de Jean-Michel Papazian

Didier Bonnet est entrepreneur social d’une petite entreprise de nettoyage à Bellevue et Kalliste, deux cités constituées de « Barres » dont l’état de délabrement et d’abandon nous feraient croire avoir été téléportés à la périphérie d’une mégalopole surpeuplée du tiers monde et non de nous trouver au cœur de la seconde métropole française, Marseille. Avec une couche d’ordure qui pourrit au bas des fenêtres, la première étape pour rompre le cycle du délabrement, aussi bien du moral des habitants que des lieux, c’est de nettoyer. 
Mourad et Payet sont deux des employés de Didier, deux nettoyeurs de première ligne. Il faut s’imaginer l’ampleur de la tache et ses aspects harassants, dégradants, parfois même humiliants. Et pourtant, ce boulot ils continuent à le faire, jour après jour. « Il faut de la patience et du courage, et encore de la patience » dit simplement Fabrice Payet en réattaquant tous les matins la pile d’immondices jetées des fenêtres par les locataires pendant la nuit.

Le réel en vue 2010 Prix du documentaire
FIGRA 2008
Festival des 4 écrans 2007 Mention Spéciale du Jury
Festival du scoop d’Angers 2007 Prix du documentaire
Festival Dei Populi, Italie 2007
Festival Traces de Vie 2007

Année : 2007

Genre : ,

Durée : 52 minutes

Coproduction : France 3, Planète

Avec le soutien de : CNC, Procirep, ACSE

Distribution : Les Poissons Volants


RÉALISATION
Jean-Michel Papazian

AUTEURS(s)
Jean-Michel Papazian

IMAGE
Jean-Michel Papazian

SON
François Brey

MONTAGE
Christian Girier

On sent ce qu’il faut de détermination et de patience quand on décide de s’attaquer, sans préjugé, sans mépris, mais sans concession, à une question aussi lourde. LE MONDE

Ni angélique ni simpliste, son film pose un regard admiratif sur les galériens de la cité Kallisté. En même temps qu’il dresse un état des lieux sidérant d’un de ces paquebots urbains trop longtemps laissé à la dérive. TELERAMA