Lorène Debaisieux

Lorène Debaisieux réalise des documentaires de société depuis 1995. Après une maitrise de psychologie et de sociologie à l’Université de Paris X, elle se dirige vers le journalisme et intègre l’agence Sygma TV en 1983. Elle collabore comme journaliste à tous les magazines de grand reportage : Envoyé Spécial, 24 Heures, la Marche du Siècle, Reporter. Depuis, elle mène parallèlement une carrière de réalisatrice, d’auteure et de formatrice. C’est ainsi qu’elle a réalisé une vingtaine de films documentaires de société pour les principales chaînes françaises, dirigé une collection documentaire (coulisses) et animé de nombreux ateliers d’écriture pour le Ministère des Affaires Etrangères, notamment en Afrique. Lorène Debaisieux a touché à presque tous les genres du documentaire portant son regard humaniste aussi bien sur l’excision et les mariages forcés que sur l’extrême droite, le trafic des animaux, le racisme ordinaire, la justice ou sur les rapports parfois névrotiques entre l’homme et son animal. Parmi ses réalisations : • Chiens au bord de la crise de nerf a reçu le prix spécial du jury Figra de 2000, • Tolérance, intolérance (2001) a été sélectionné au FIPA 2002 et à Prague. • Noires Promesses (2006) • Noires Douleurs, (2005) • Noires beautés (2004) • Rêves de propriétés (2003) • J’habite chez mon chien (2002) • Sale temps pour les bêtes (2001) • Collection Frères ennemis, 3 x 26 minutes (2001) • Mme le procureur de la République (2000) • M. le juge aux Affaires Familiales (2000) • Directrice de la Collection documentaire « Coulisses » (1999) : • Mon trésor, réalisation Pierre Henri Salfati, 52 minutes. • Notre ambassade à Cottonou, réalisation Irène Richard, 52 minutes. • Une enfance particulière, réalisation Lorène Debaisieux, 52 minutes. • Affaires de Justice (1998) • Strip Tease : Un mâle dominant. T’as pas cent balles, Les Feux de l’amour (1997-1998)

Après avoir filmé « Les adolescents dans tous leurs Etats » pour France 5, elle poursuit sa démarche de « sociologue du réel » à travers des portraits de trentenaires. Son dernier documentaire : « Mes parents, leur divorce et moi » pour France 2 illustre cette démarche en montrant des personnages d’enfants dans l’authenticité de leurs vécus. Elle réalise également pour France 3 un documentaire sur les problèmes du monde de la psychiatrie qu’elle a côtoyé pendant ses études.